Infos pratiques

L'association Jazz Club du Rhône présente

Musée et sites gallo-romains de Saint-Romain-en-Gal

Ouverture de la billetterie en ligne le 15 février

Steve Coleman - photo : John D. & Catherine T. MacArthur Foundation

La nouvelle association "Jazz Club du Rhône" présidée par Jean-Paul Boutellier - Fondateur du Festival Jazz à Vienne - a le plaisir de vous proposer des concerts le dimanche à 18h au bar transformé pour l'occasion en "Quartier Latin Jazz Club" situé dans l’enceinte du Musée et sites gallo-romains de Saint-Romain-en-Gal.

Le rythme est lancé : 2 concerts par mois à 18h, soit 8 concerts entre mars et juin qui jalonneront cette première saison 2024. Au programme : tradition, excellence et créations dans une ambiance résolument Jazz. Un espace sur deux niveaux, une proximité avec les artistes et un final de convivialité d’après concert en présence des musiciens sur l’une des plus belles terrasses rhodaniennes dotée d’une vue imprenable sur le Rhône et la ville de Vienne.

Dim. 4 fév. — 18 h — Gratuit — COMPLET !

HOMMAGE À MARIO STANTCHEV

[ Présentation / annonce ]

Olivier Truchot, Thibault Saby, Philippe Khoury, Wilhelm Coppey (p) + musicien·ne·s invité·e·s

Dim. 17 mars — 18 h — 30 € / 20 € — COMPLET !

STEVE COLEMAN & FIVE ELEMENTS

Steve Coleman (s), Jonathan Finlayson (tp), Rich Brown (b), Sean Rickman (dms)

Lire plus 

Steve Coleman - © John D. & Catherine T. MacArthur Foundation

On dit souvent qu’il n’existe plus, sur la scène contemporaine, de « grands créateurs » de la trempe des Charlie Parker, Miles Davis ou John Coltrane. Pourtant, il y a Steve Coleman. Depuis son émergence au début des années 80, le saxophoniste originaire de Chicago peut se vanter (mais ce ne serait vraiment pas son genre) d’avoir changé le cours de l’histoire du jazz, contribuant à inventer de nouvelles formes de groove qui ont déjà influencé plusieurs générations de musiciens. Mieux, la soixantaine entamée, cet improvisateur hors pair continue de défricher inlassablement de nouveaux territoires, dans une quête spirituelle profondément connectée aux forces de la nature. Il se présentera sur scène en compagnie de ses Five Elements, fidèles compagnons de jeu depuis vingt ans et plus, rompus comme personne aux arcanes de sa musique : Jonathan Finlayson (trompette), Rich Brown (basse) et Sean Rickman (batterie).

Dim. 24 mars — 18 h — 25 € / 15 €

DMITRY BAEVSKY TRIO

Dmitry Baevsky (s), Clovis Nicolas (ctb), Jason Brown (dms)

Lire plus 

Dmitry Baevsky

Dmitry Baevsky est né à Saint-Pétersbourg en Russie, où il découvre le piano à l’âge de six puis tombe amoureux du saxophone alto à l’adolescence.

En 1991, il entre au Collège de musique Moussorgsky de Saint-Pétersbourg, où il étudie pendant quatre ans avec le brillant saxophoniste de jazz russe Gennady Goldstein. À son arrivée à New York à l'âge de 19 ans, il entre au département de jazz de la New School University. Une fois diplômé, il intègre la communauté jazz new-yorkaise et joue et/ou enregistre avec des musiciens tels que Benny Green, Peter Washington, Willie Jones III, David Hazeltine, "Killer" Ray Appleton, Peter Bernstein, Cedar Walton, Dennis Irwin, Jeremy Pelt, Steve Williams, Joe Magnarelli, Ryan Kisor… Son premier album en tant que leader, Introducing Dmitry Baevsky, sort en 2005.

Six autres albums ont suivi depuis, témoins de son évolution personnelle et des diverses rencontres musicales qui ont jalonné sa carrière. En parallèle, le talent de Dmitry Baevsky lui a permis de multiplier les tournées dans le monde entier.

Dim. 7 avril — 18 h — 15 € / 10 €

BLACK IS THE COLOUR

Pascal Berne (ctb), François Raulin (p), Laura Tejeda (voc)

Lire plus 

Black is the color

Dans le cadre des Haïkus du collectif grenoblois La Forge, petites formes musicales imaginées pour créer de nombreuses rencontres et de nouveaux répertoires, le trio composé de Laura Tejeda, chant, François Raulin, piano, et le viennois Pascal Berne, contrebasse, propose « Black Is The Colour », création musicale inspirée de chants du monde.

A l’instar de Luciano Berio et de ces Folk Songs ou du travail de Carla Bley sur le disque Ballad of the Fallen de Charlie Haden autour de chants révolutionnaires, le trio revisitera des mélodies d’origines diverses, souvent ancrées dans l’inconscient de chacun qui toutes nous ont touchées et émues à leurs découvertes. C’est autour de la voix de Laura Tejeda, sans frontière, et avec un attachement tout particulier à l’improvisation et aux modes de jeu qui relient les trois musiciens que nous vous invitons au voyage.

François Raulin : Membre fondateur de l'AGEM a Grenoble (1981), il rejoint l'ARFI à Lyon et rencontre Louis Sclavis avec qui il joue, compose et enregistre (1985-2001). Membre du quartette de François Corneloup (1994), il entame un travail autour de Lennie Tristano avec Stéphan Oliva, crée le Micromégas Brass Band (1997), participe au French Piano Trio (avec Martial Solal et Jean-Marie Machado), forme un trio (avec Corneloup et Chevillon), crée le 5tet Echoes of Spring avec Oliva, participe à de nombreuses musiques de danse et de cinéma, tout en se produisant avec Michel Portal, Yves Robert, Michel Godard, Dominique Pifarély, Laurent Dehors...

Pascal Berne : Médaillé d'or de solfège et d'écriture en classe de cor d'harmonie. En 1996, il reçoit le Prix de l'Orchestre au concours de l'écriture pour grand ensemble de jazz à Belfort. Il jouera avec Andy Sheppard, André Ceccarelli, Romane, Rolando Faria, Daniel Mille, Christophe Monniot, Marc Ducret, François Thuillier, Wolfgang Puchning et bien d'autres. Il deviendra l'arrangeur des albums de Michèle Bernard à partir de 1999 et signera par la suite deux albums avec Romane.Il dirige depuis une dizaine d'années le "Jav-Contreband", ensemble instrumental de "Jazz Action Valence". En 2000, il est le cofondateur de l'association "La Forge" et du label du même nom avec François Raulin et Michel Mandel.

Laura Tejeda : "Diplômée des Beaux-Arts de l'Université Polytechnique de Valencia (Espagne), elle arrive en France en 1997 grâce à la Bourse « Pépinière Européenne pour jeunes artistes ». En 2002, elle crée Forest trio, ensemble de musique improvisée qui propose des concerts exclusivement dans les arbres, avec le trompettiste Radoslaw Klukovsky et le tromboniste Michael Buxton. En 2004, elle intègre le Choeur Britten (dir. Nicole Corti). Elle réalise deux enregistrements audio : « Messe » de Ropartz (Ortus 2005) et « Livre d'heures », « Messe » de Edith Canat de Chizy (Ortus 2007). En 2005 elle rencontre Claire Rengade (auteur et metteur en scène) du Théâtre Craie avec qui elle intervient régulièrement en tant que chanteuse-comédienne. En 2006, elle est accueillie par le GAC (Groupe d'Art Contemporain) à Annonay en résidence d'artiste pendant deux ans. Son projet « Dérive » consiste à créer six pièces vocales en partant du travail plastique de six plasticiens exposant dans la galerie, dont Ange Leccia, Sliman Rais et Marie Bourget. Son intérêt pour la musique contemporaine et la recherche des croisements des arts la conduisent à rencontrer Alain Goudard. En 2007 elle intègre L'Ensemble de Six Voix Solistes."

Dim. 28 avril — 18 h — 25 € / 15 €

ESTELLE PERRAULT & ALAIN JEAN-MARIE TRIO

Estelle Perrault (voc), Alain Jean-Marie (p), Philippe Soirat (dms), Gilles Naurel (ctb)

Lire plus 

Estelle Perrault et Alain Jean-Marie

Alain Jean-Marie est l’un des plus importants pianistes de jazz français et francophone, et considéré comme l’une des rares légendes vivantes du Jazz. Après son installation à Paris en 1973, Alain Jean-Marie collabore avec certains des plus grands jazzmen de son temps : Chet Baker, Art Farmer, Max Roach, Bill Coleman… Pilier important de la scène jazz parisienne, il se produit régulièrement dans les clubs les plus prestigieux de la capitale et a laissé une trace indélébile dans le répertoire jazz français.

Estelle T. Perrault a grandi entre la France, Taiwan et le Canada anglophone. Forte de ces trois cultures, elle forge une identité musicale remarquable qui lui vaut d'être entourée des artistes les plus talentueux de la scène Jazz parisienne. Avec une voix qui rappelle celles des plus grandes chanteuses des années 50, Estelle fait preuve d’une réelle singularité dans son interprétation musicale tout en rendant cette musique intemporelle. On retrouve dans son style l’influence d’artistes telles que Shirley Horn, Nancy Wilson, Betty Carter...

Après avoir parcouru diverses scènes locales dans le Canada anglophone, Estelle s'installe à Paris en 2016 et depuis, elle partage la scène avec les musiciens les plus prisés de Paris. On la retrouve le plus souvent avec le pianiste Alain Jean-Marie, avec qui elle entretient une grande complicité musicale, tantôt avec Carl-Henri Morisset, jeune pianiste virtuose qui collabore avec Archie Shepp, et plus récemment encore le pianiste Vincent Bourgeyx - pianiste français adepte des meilleurs clubs New-Yorkais. Elle collabore également avec Hermon Mehari, jeune trompettiste américain, étoile montante de la scène internationale dont le dernier disque a été enregistré avec Aaron Parks.

Dim. 12 mai — 18 h — 25 € / 15 €

JEB PATTON

Jeb Patton (p), Giorgos Antoniou (ctb), Lucas Santaniello (dms)

Lire plus 

Jeb Patton

Jeb Patton (Jebediah Haynes Patton) s'est forgé une solide réputation et s'impose comme l'un des musiciens les plus brillants et appréciés de la scène jazz new-yorkaise. Chacune de ses apparitions fait éclater son talent, avec un jeu énergique, swinguant, inventif et empreint de classe.

Sideman très sollicité, Jeb a notamment joué avec Etta Jones, Barbara Cook, James Moody, Rufus Reid, Percy Heath, Tootie Heath, Curtis Fuller, Peter Washington, Lewis Nash, Steve Nelson, Frank Wess, Jon Hendricks, Tom Harrell, Jerry Weldon, Roberta Gambarini, Peter Bernstein, Terell Stafford, Sean Jones, Jeremy Pelt, Willie Jones III, Charles McPherson, Dmitry Baevsky, Winard Harper, Antonio Hart…

« Le pianiste Jeb Patton a été l’élève de Sir Roland Hanna mais son jeu complet, servi par un toucher précis, volontiers percussif, rappelle qu’il s’est aussi nourri de Bud Powell, Phineas Newborn, Wynton Kelly, voire Ahmad Jamal, aussi bien que de musique classique. Un lyrisme très personnel et un sens du swing qui innerve chacune de ses interprétations. »
JAZZ MAGAZINE

« Il explose de virtuosité, de nuance, et par son érudition et sa sensibilité, il s’est fait une réputation sur la scène jazz internationale en tant que compositeur et arrangeur. Ses mains, comme habitées toutes deux d’une force musicale propre, défilent sur le clavier à un tempo effréné, mais avec une subtilité et une imprévisibilité folles. »
DJAM

« Le jeu de Jeb Patton est un réjouissement constant du début à la fin. »
JAZZ MAGAZINE INSIDE

Dim. 26 mai — 18 h — 15 € / 10 €

GHOST JAZZ PROJECT

Hervé Salamone (tp, comp/dir), Pierre Baldy-Moulinier (tb), Pierre Dessasis (s, fl, cl), Vincent Périer (s), Wilhelm Coppey (p), Christophe Lincontang (ctb), Charles Clayette (dms)

Lire plus 

Ghost Jazz Project

Ghost Jazz Project est un nouveau septet réunissant de merveilleux musiciens autour d’un répertoire original composé par Hervé Salamone. Cette nouvelle création musicale rend hommage au swing avec une connotation plus moderne, mélangée au hard-bop, rappelant certaines racines du blues et du gospel.

Trompettiste implanté à Vienne, compositeur et arrangeur, Hervé Salamone obtient un premier prix de jazz et un premier prix de trompette classique au Conservatoire National de Lyon. Il a ses propres projets, "Hervé Salamone Wilhelm Coppey Duo", "Hervé Salamone Quartet" et "Hervé Salamone Nonet" et son album "Suite" avec lequel il a été lauréat dans la catégorie compositeur au Made in New York Jazz Festival en 2017 !!!

Il a participé à de nombreux projets et concerts en tant que soliste et trompette principale. Toutes ces expériences lui ont permis de travailler, d'accompagner et de jouer avec de grands artistes comme Quincy Jones, Dee Dee Bridgwater, Eddie Daniels, Bob Mintzer, Liz McComb, Stefano Bollani, Charles Aznavour, Zaz, Thomas Dutronc, Ivan Lins, The Temptations, Four Tops...

Il joue actuellement avec le "Big Band de l'Oeuf" (Orchestre Energetique à Usage Fréquent), et a joué avec le Bigre du Grolektif et The Amazing Keystone Big Band. Il a également joué avec l'Orchestre Régional de Jazz Rhône-Alpes, avec le Big Band Jeunes Musiciens de Lyon dirigé par Martial Solal, puis Laurent Cugny, également avec le GR Jazz Orchestra (Lausanne) et le big band 433.

Dim. 2 juin — 18 h — 15 € / 10 €

ALAIN DUMONT JUBILÉ

Alain Dumont (dms), Michel Perez (g), Jean-Charles Demichel (p), Jérome Regard (ctb), Rodolfe Guillard (s), Armand Reynaud (p), Christophe Gauvert (ctb), Hervé Salamone (tp), Thierry Seneau (p), etc.

Lire plus 

Alain Dumont

Première tête connue, Alain Dumont un des derniers prédateurs de l'ère paleo-swing, c'était l'époque où il y avait des Amateurs de Jazz, pas des musiciens de seconde zone qui font ça avec plein d'erreurs, mais de vrais amoureux du Jazz ; la vraie définition du bon batteur, c'est : "qui aime". Et Alain Dumont, l'aime sa batterie ; depuis des années, il a rencontré Kenny, Art Blakey, et quand quelque langue mal intentionnée lui reproche de jouer gratuitement dans les bars, c'est pas gentil pour lui ; un vrai musicien amateur !
Pierre Tiboum

Alain Dumont a participé aux débuts du "Hot Club de Lyon" puis enchainé les créations et les participations à de nombreux groupes de jazz en Trios, Quartets, quintets, big bands. Il s’est produit en concerts avec quelques musiciens américains tels Hank Mobley, Nathan Davis, Dizzy Reece, Sonny Grey, Slide Hampton, Clift Jordan.

En parallèle de 1959 à 1985 il a participé à la création de nombreux orchestres de danse régionaux. En 1980, il rencontre le pianiste bulgare Mario Stantchev et participe à la création d'un quartet qui tournera durant 6 ans. En 1990, il participe à la création avec Armand Reynaud (piano) et Rodolphe Guillard (saxophones) du groupe JAZZ TIME. S’en suivra la réalisation d'un CD "A night with" en 1995.

C’est surtout comme bénévole actif au service des jeunes musiciens de Jazz à Jazz à Vienne que l’on a pu croiser Alain, qui a aussi enseigné à l'académie de jazz de Jazz à Vienne (batterie, initiation au Jazz), puis fut également responsable du matériel destiné aux prestations dans les bars et restaurants de Vienne, et du management des groupes de musiciens invités.

Ce jubilé, proposition originale de Jean-Paul Boutellier, lui permettra de renouer avec ses compagnons de route le temps d’une soirée qui s’annonce chaleureuse et émotionnellement swinguante !

Dim. 16 juin — 18 h — 25 € / 15 €

PATRICK BACQUEVILLE - BACOS HOT 7 CRUISERS

Patrick Bacqueville (tb, voc), Malo Mazurié (tp), Essaie Cid (as), César Pastre (p), Nicolas Peslier (g), Sébastien Girardot (b), Stéphane Roger (dms)

Lire plus 

Patrick Bacqueville - BACOS HOT 7 CRUISERS

C’est au cours d’une croisière « Jazz en Mer » que le fidèle ami de Jean-Paul Boutellier et directeur artistique associé à l’histoire et au développement de Jazz à Vienne en la personne de Jean-Pierre Vignola, demande à Patrick Bacqueville de constituer une petite formation de « musikos » afin de séduire un public « jazz » amateur de croisières ! Le succès est au rendez-vous, plusieurs croisières à la clé, et plus de 25 concerts sur la terre ferme depuis 2019 (ce qui est pas si mal après 2 années blanches dûes au Covid).

Ces sept-là ont écumé toutes les scènes et clubs de jazz d’Europe depuis ; ils ont accompagné nombre de vedettes internationales et participé à la plupart des grands festivals de jazz. Il était temps qu’ils se réunissent pour faire la fête à quelques pépites souvent oubliées, et qu’ils connaissent sur le bout des notes. Pas de frontière de style dans ce splendide répertoire, puisqu’on navigue allègrement du Hot Five de Louis Armstrong aux bluettes charmantes de H. Carmichael, en passant par l’humour et la virtuosité de Fats Waller à Dizzy Gillespie, ainsi que quelques chefs d’œuvres de Duke Ellington ou des rumbas rarement entendues de Juan Tizol.

Infos pratiques

Ouverture de la billetterie en ligne le 15 février

› Adhésion volontaire à l'association 10 €.
› Ouverture des portes à 17 h 30.
› Concerts à 18 h suivis d'un moment de convivialité. Bar sur place.
› Concerts en jauge 130 places assises (parterre + mezzanine).
› Tarif réduit valable uniquement pour les – de 25 ans sur présentation d’une carte d’identité ou d’étudiant.
› Parking stade nautique à proximité.

Médias

Communiqué de presse - annonce (PDF)

Projet associatif (PDF)

Flyer programmation (PDF)

Logo Quartier Latin Jazz Club (JPG)